Mystères urbains




Accueil

Parmi ses différents projets scientifiques, Médias 19 s’est associé à l’exploration du premier phénomène de globalisation culturelle au XIXe siècle autour des mystères urbains. En 1842-1843, la France vit avec la parution des Mystères de Paris d’Eugène Sue dans le Journal des débats une véritable déflagration. Le roman est publié en de multiples éditions, adapté sur scène et décliné en produits dérivés. Mais ce premier succès de masse de la littérature n’est pas seulement le phénomène médiatique le plus important que la France ait jamais connu à cette époque, c’est aussi un premier phénomène de globalisation culturelle. Dans les mois qui suivent sa parution en France, le roman est traduit dans de multiples langues et connaît un succès international de l’Europe du Sud à l’Amérique du Nord, de l’Europe du Nord à l’Amérique latine, en Russie, dans le Commonwealth et même finalement au tournant du siècle au Japon et en Chine. Mais surtout ce roman déclenche l’écriture sur tous les continents de centaines de romans dérivés, dont l’intrigue varie considérablement suivant les contextes locaux.

Cette base de données vise à permettre l’analyse de la globalisation de ce phénomène littéraire en répertoriant dans tous les pays du monde à la fois les éditions, les traductions et les adaptations des mystères urbains.

Ce projet est conduit par le centre de recherche RIRRA 21 (Université de Montpellier III) en association avec Médias 19

Une image des Mystères de Paris